• CO-INVEST

Quels fonds actions choisir dans un contexte de marché baissier ?

Lorsque les cours des marchés financiers commencent à baisser, certains investisseurs paniquent. A quoi correspond un marché baissier, appelé également bearmarket, et comment choisir les bons fonds d’actions en période de crise ?



Au début de l'année 2020, l'impact de la crise sanitaire sur le monde entier a fait des dommages importants sur les marchés financiers. En effet, de nombreux investisseurs n'ont pas su tirer les leçons de la bulle technologique de 2000 ni de la crise des subprimes de 2008 sur la manière d'investir dans un marché baissier. Pour protéger son portefeuille, il est essentiel de savoir comment agir et réagir en fonction des conditions de marché.


Qu’est-ce qu’un marché baissier ?


Un marché baissier, appelé aussi bearmarket, décrit généralement un marché dont le cours connait une trajectoire baissière soutenue qui s’inscrit dans le temps. La Commission des valeurs mobilières des États-Unis (US Securities and Exchange Commission) définit un marché baissier comme « une période pendant laquelle les cours des actions sont en baisse et le sentiment du marché est pessimiste. En général, un marché baissier se produit lorsqu'un large indice boursier chute de 20 % ou plus sur une période d'au moins deux mois. » Cela se produit lorsque le nombre de vendeurs l'emporte sur le nombre d'acheteurs.


Pour la petite histoire, dans le monde de l'investissement, les termes "bull" (taureau en anglais) et "bear" (ours en anglais) sont fréquemment utilisés pour décrire les conditions du marché. Ces termes sont utilisés pour décrire la situation des marchés boursiers en général, c'est-à-dire s'ils s'apprécient où se déprécient. Ces animaux symbolisent l’action haussière et baissière du marché selon comment ils attaquent leurs cibles : le taureau encorne une cible de bas en haut, l’ours frappe d’un coup de patte de haut en bas.



Un taureau et un ours devant la Bourse de Francfort, par le sculpteur Reinhard Dachlauer.


Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser un marché financier à rentrer dans une phase baissière. Le marché baissier de la Grande Dépression de 1929 a été le pire de l'histoire des États-Unis jusqu'à présent. En effet, durant cette période les marchés boursiers avaient chuté d'en moyenne 90 % sur quatre ans. Plus récemment, les trois autres marchés baissiers les plus notables ont été causés par la bulle internet de 2000, la crise des subprimes de 2008 et l’impact du coronavirus sur l'économie mondiale en 2020.


Comment gérer ses investissements existant en cas de baisse des marchés ?


Au commencement d'un krach, d'un marché baissier ou même d'un ralentissement plus temporaire, il est important de ne pas se laisser aller à la panique globale. Pour les investisseurs, il n’y a pas vraiment lieu de craindre un ralentissement du marché puisque les objectifs sont basés sur une évolution à long terme. Les marchés baissiers ont tendance à connaître des phases beaucoup plus courtes que les marchés haussiers, ce qui explique pourquoi, de manière générale, le marché boursier voit ses prix augmenter. Par exemple, le CAC40 pourrait chuter de 2000 points et toujours se situer à un niveau plus élevé qu'il y a 20 ans, malgré trois marchés baissiers entre les deux.


La rotation sectorielle, une stratégie intéressante en période d’incertitude


La rotation sectorielle est une technique de gestion visant à gérer un portefeuille en fonction des événements macroéconomiques. En effet, tous les secteurs ne se comportent pas de la même manière en temps de crise ou en phase d'expansion de l'économie, certains sont cycliques (dépendant de la conjoncture) et d'autres non. Chaque secteur a une sensibilité différente face à l'évolution de l'économie. De plus en plus, les investisseurs vont préférer investir dans un secteur d'activité ciblé à l'échelle mondiale plutôt que d'investir sur une zone géographique spécifique par exemple. Investir dans un secteur spécifique, c’est ce que l’on appelle la gestion thématique. Nous vous conseillons d’aller lire notre article sur le sujet pour mieux comprendre.


Parmi les secteurs considérés comme défensifs, nous retrouvons les mégatendances, et notamment celui des soins de santé. En effet, peu importe la conjoncture, le monde a toujours besoin de soins et de médicaments. C'est une des raisons pour lesquelles le secteur de la santé et les entreprises qui en sont issues ont tendance à être plus performants en période baissière.


Investir dans une mégatendance peut se faire directement en investissant dans une entreprise du secteur, ou alors en investissant dans des fonds d’actions thématique sur le sujet. On peut par exemple penser à ses différents fonds :


  • Santé : JP Morgan Healthcare, ce fonds investi dans le secteur de la Santé, un peu partout dans le Monde avec une dominante forcément aux États-Unis. Les thématiques d’investissement se concentrent plus précisément sur les biotechs, l’industrie pharmaceutique, les services et les technologies liées à la santé.

  • Développement durable : Echiquier Positive Impact, ce fonds bénéficiant du label ISR investit dans des entreprises dont l’activité apporte des solutions aux objectifs du développement durable. Il concentre ses investissements dans des sociétés européennes qui se distinguent par la qualité de leur gouvernance, de leur politique sociale ou environnementale et dont l’activité répond aux enjeux stratégiques du développement durable ou de la transformation écologique.

  • Agroalimentaire : DPAM Sustainable Food Trendinvesti un peu partout dans le monde, dans des sociétés spécialisées et axées sur la chaine agroalimentaire et sur les objectifs de développement durable tels que prônés par l’ONU. En investissant au travers de ce fonds, vous faites alors le choix d’opter pour le soutien des économies liées à la nourriture et la nutrition en général.

  • L’eau : Pictet – Water investit dans les solutions répondant aux enjeux mondiaux liés à l’eau. Le fonds cherche à capter les opportunités d’investissement dans tous les domaines du secteur mondial de l’eau, en particulier dans les segments de la distribution d’eau, de la technologie de l’eau et des services environnementaux.

D’autres alternatives intéressantes sont envisageables


Fonds immobiliers


On peut également procéder à un arbitrage vers des fonds immobiliers, considérés comme moins volatiles. Investir dans l’immobilier à travers une enveloppe fiscale va permettre de diversifier son contrat en unité de compte, en n’investissant pas seulement dans des fonds actions ou obligataires, et donc va permettre de diversifier son portefeuille en ne se positionnant pas que sur des fonds cycliques. On peut penser à la SCI Capimmo, la SCI Silver Avenir ou encore des SCPI.


Fonds flexibles


Une autre solution intéressante va être de se tourner vers les fonds flexibles. Censés apporter un meilleur rendement que les fonds obligataires, les fonds flexibles ont la particularité de reposer sur des placements dont la composition est régulièrement modifiée, en fonction du marché. L’objectif ici est d’accompagner les hausses des marchés, tout en amortissant autant que possible les baisses. On peut par exemple penser au fonds Ulysses Global Fund qui met l'accent sur les secteurs économiques et géographiques à forts potentiels de croissance ainsi que sur des valeurs jugées sous-évaluées et présentant un bon potentiel d'appréciation.


Fonds de performance absolue


Il peut être également intéressant de se tourner vers les fonds de performance absolue. Un fonds de performance absolue est un support d'investissement dont la performance ne dépend pas du sens de variation des marchés. C'est à dire qu'il a pour objectif de générer une performance positive que les marchés actions montent ou baissent. On peut par exemple penser au fonds Exane Pleiade Performance, qui est géré en fonction d’une stratégie long/short en actions internationales.


Produits structurés


Un produit structuré est un instrument financier complexe émis par une banque ou une compagnie d’assurance. Il est une formule alliant la protection du capital, à une partie recherche de performance, permettant ainsi la mise en œuvre d’une stratégie d’investissement prédéfinie. Ils combinent plusieurs produits financiers dont la performance dépend d’un sous-jacent (indices, actions, fonds d’investissement, etc.) et sont censés limiter les risques.



Comme vous avez pu le voir, il existe de nombreux fonds très intéressants à intégrer dans son portefeuille lorsque l’on se trouve dans une période de marché baissier. Pour faire le bon choix, le cabinet CO-INVEST est à votre disposition pour vous conseiller et vous aider à choisir ce qui vous correspondra le mieux !



Source : quantalys.com ; centralcharts.com ; ig.com ; admiralmarkets.com