• CO-INVEST

NFT : Un marché de l’art en plein essor

Le marché des NFT est généralement défini comme le nouveau marché de l’art. Qu’en est-il réellement ? Y a-t-il un intérêt à investir dans de l’art virtuel ? Quel est le potentiel de cette technologie basée sur la Blockchain ?



Qu’est-ce qu’un NFT ?


Un Non FungibleToken ou encore NFT est un actif possédant un code spécifique le rendant unique et limité en quantité, il est alors non fongible.

La fongibilité signifie que les unités individuelles d'un actif sont interchangeables et essentiellement indissociables les unes des autres, il est alors possible de retracer l’origine de l’actif afin de prouver son authenticité. Les NFT sont basés sur la Blockchain, autrement dit, ils sont décentralisés au même titre que les cryptomonnaies. Nous vous invitons à lire notre article sur le sujet, pour mieux comprendre cette technologie.


Aujourd’hui, les NFT sont principalement liés à des œuvres d’art, ce qui a comme effet de créer un véritable marché de l’art virtuel de plus en plus conséquent, qui est appelé le marché de l’ArtCrypto. Ce marché permet aux artistes de vendre leurs œuvres quel que soit le format, image, vidéo, son ou encore fichier 3D, tout est possible !


De plus en plus de plateformes tels que rarible.com, Opensea.com se démocratisent afin qu’un maximum de personnes puissent y accéder et en acheter. De grandes maisons de ventes aux enchères se mettent à la vente de NFT comme c’est le cas de Christie’s et Sotheby’s qui ont vendu respectivement des œuvres à 69,3 millions et 16,8

millions de dollars.


Une utilisation innovante…


En mai 2019, un NFT représentant la première voiture numérique F1 a été vendu pour un montant record de

110 000 $. La vente de l’item se déroulait en Ether (ETH), et s’est vendu pour un montant de 419,5 ETH, et aujourd’hui ce prix en ETH est de 1 435 113 dollars (en date du 18 mai 2021) !



Le bolide a été produit en partenariat officiel avec la Formule 1 pour le jeu « F1 Delta Time » et a marqué un jalon numérique. L'acheteur connu sous le pseudonyme «Metakovan» est un grand investisseur, un entrepreneur et un collectionneur de NFT. Il a déclaré que la marque et la vente aux enchères avaient piqué son intérêt.


Il a expliqué que l'attrait des NFT pour lui est le caractère unique et l'histoire qui l'accompagne, ajoutant:« J’aurais pu acheter une vraie voiture pour ce prix-là ».Il estime que l'art n'est pas rendu célèbre par les artistes eux-mêmes, il est rendu célèbre par les collectionneurs. Ce sont eux qui font grandir l'histoire, la rendant tellement plus puissante et intéressante…


Le futur des NFT


LVMH, le leader mondial du luxe, est en train de préparer une plateforme basée sur blockchain, appelée AURA. Cette plateforme associera un NFT à chacun de ses produits afin d’assurer leur authenticité et leur provenance. C’est une solution qui paraît très intéressante pour lutter contre la contrefaçon, l’un des fléaux du marché du luxe. Dans un premier temps, cette utilisation se fera sur les produits des marques Louis Vuitton et Christian Dior.


Les NFT serviront aussi pour la vente de billets de festivals et de concert, de billets d’avion, etc.


Un avenir doré pour les NFT ?


Les NFT offrent une toute nouvelle vision de la Blockchain et l’extirpent de ses applications financières conventionnelles. Les jetons non fongibles s’offrent une voie royale pour être une partie indispensable du monde de l’art et de la Blockchain. Les ventes de NFT ont augmenté en 2020, et cette tendance ne devrait pas ralentir de si tôt. Il est sûr que de nombreux développeurs amènent encore de nouvelles innovations à cet univers grâce à cette technologie prometteuse.



Source : journaldunet.fr ; francetvinfo.fr ; academy.binance.com ; cointelegraph.com ; journalducoin.com ; lesechos.fr