• CO-INVEST

Les labels de finance durable : les différencier pour mieux les comprendre

Le label est un outil très utile pour identifier et choisir des placements durables, solidaires et responsables. Au même titre que les indicateurs dans l’alimentation ou d’autres secteurs d’activité, le label de la finance durable va permettre de rendre légitime le caractère durable des produits d’épargne.



Un label est un signe de qualité qui s’applique aux produits et sur lequel les consommateurs peuvent s’appuyer pour faire leurs choix. En matière de finance durable, il existe trois labels en France : le Label ISR, le Label GreenFin et le label Finansol. Toutes les sociétés de gestion peuvent demander à faire labéliser leurs fonds.


Le label ISR


Le sigle ISR désigne en français l’investissement socialement responsable. Il s’agit d’une démarche visant à appliquer à l’investissement les principes du développement durable. Ainsi, le choix d’un investissement ne sera pas uniquement dicté par des considérations financières de court terme mais prendra également en compte des critères extra-financiers, comme le respect de l’environnement, le bien-être des salariés dans l’entreprise ou la bonne gouvernance au sein de cette dernière.


Le label ISR a été créé en 2016 par le ministère de l’Économie et des Finances. Son but est de permettre aux épargnants, ainsi qu’aux investisseurs professionnels, de distinguer les fonds d’investissement mettant en œuvre une méthodologie robuste d’investissement socialement responsable (ISR), aboutissant à des résultats mesurables et concrets.


Pour être éligible, un fonds doit répondre à un certain nombre de critères qui se regroupent en 6 familles :

  • Les objectifs généraux (financiers et ESG) recherchés par le fonds. Il s’agit de vérifier que ces objectifs sont précisément définis et décrits aux investisseurs et qu’ils sont pris en compte dans la définition de la politique d’investissement du fonds ;

  • La méthodologie d’analyse et de notation des critères ESG mise en œuvre par les entreprises dans lesquelles le fonds investit ;

  • La prise en compte des critères ESG dans la construction et la vie du portefeuille ;

  • La politique d’engagement ESG avec les entreprises dans lesquelles le fonds investit (vote et dialogue) ;

  • La transparence de gestion du fonds ;

  • La mesure des impacts positifs de la gestion ESG sur le développement d’une économie durable.

En 2021, plus de 700 fonds sont désormais labellisé ISR, avec plus de 600 milliards d’encours. La liste complète est accessible en cliquant sur : Liste des fonds label ISR.


Le label Finansol


Créé en 1997, Finansol est le label pionnier de la finance solidaire. Il a pour objectif de distinguer les placements d’épargne solidaire des autres produits financiers.


Les épargnants qui souscrivent des placements d’épargne solidaire font le choix d’investir tout ou partie de leur épargne dans des activités à forte utilité sociale et/ou environnementale. On peut par exemple retrouver les secteurs d’activités suivants :

  • Emploi et création d’entreprises : insertion par l’activité économique, création d’entreprises par des personnes en situation de précarité, maintien d’emplois dans des zones rurales prioritaires…

  • Logement social : réhabilitation et construction de logements à destination de personnes en difficulté.

  • Activités écologiques : développement d’activités respectueuses de l’environnement (agriculture biologique, énergies renouvelables…)

  • Entrepreneuriat dans les pays en développement : microcrédit, commerce équitable…

Ainsi, le label garantit le financement de projets sociaux ou environnementaux par le biais de l’argent placé ou par le biais des revenus de cette épargne.


La liste complète des différents fonds labellisés Finansol est accessible en cliquant sur : Liste des fonds label Finansol.


Le label GreenFin


Créé par le ministère, le label Greenfin garantit la qualité verte des fonds d’investissement et s’adresse aux acteurs financiers qui agissent au service du bien commun grâce à des pratiques transparentes et durables. L'objectif du label GreenFin est de mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de la transition énergétique et écologique. Le label a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.


Les critères du label répartis en 3 piliers :

  • Part verte et exclusions : Le label GreenFin est lié à une taxonomie d’activités dites durables dans lesquelles le fonds doit investir un pourcentage déterminé de ses actifs. De plus, les fonds qui ont le label doivent exclure les énergies fossiles et nucléaires de leurs investissements.

  • Critères ESG : Les fonds bénéficiant du label doivent avoir mis en place un mécanisme de veille sur les controverses ESG.

  • Impacts positifs : Les fonds doivent publier un reporting et des indicateurs de mesure des bénéfices environnementaux apportés par les actifs investis.

En 2021, 71 fonds sont désormais labellisé GreenFin, avec plus de 20 milliards d’encours. La liste complète est accessible en cliquant sur : Liste des fonds label GreenFin.



Maintenant que vous connaissez les différents labels de la finance durable, n’attendez plus pour donner du sens à votre épargne et contacter le cabinet Co-Invest, qui vous conseillera et accompagnera dans le choix de votre allocation.


Source : ethicvie.com ; amf-France.org ; novethic.fr ; finance-fair.org ; lelabelisr.fr