• CO-INVEST

Les entrepôts, une nouvelle classe d’actifs très prometteuse

Selon une étude récente, l’entrepôt logistique est désormais l’actif immobilier le plus recherché par les investisseurs français. Le développement du e-commerce, mais également la crise sanitaire de 2020 sont des facteurs qui ont poussé la croissance de ce secteur.



Qu’est-ce que l’immobilier logistique ?


On entend par immobilier logistique le segment du secteur immobilier qui se consacre à la location et à la vente d'entrepôts, de hangars industriels et de terrains industriels. Il existe déjà certaines tendances qui marqueront l'immobilier logistique dans les années à venir : de très grands entrepôts , hangars XL (de plus de 50 000 mètres carrés et généralement situés habituellement loin des villes) et des entrepôts XS, plus petits et situés près des grandes métropoles.


L'essor du commerce électronique a eu un impact direct sur le marché de l'immobilier industriel. Les livraisons ultras rapides et la gestion du dernier kilomètre logistique ont obligé à positionner les entrepôts plus près des villes pour permettre un service logistique rapide et efficace. Le leader mondial du e-commerce, Amazon, a par exemple vu ses investissements augmentés de 170 % entre 2019 et 2020 renforçant les livraisons ultras rapides.


La pandémie de la Covid-19 a mis en valeur la logistique comme élément essentiel de l’infrastructure primaire d’un pays. Le secteur de l’immobilier logistique ne cesse de s’accroître en attirant plus d’investisseurs en quête d’une rentabilité assurée. Cette transformation positive est justifiée par l’essor du e-commerce ayant modifié les habitudes et les comportements des acteurs immobiliers. Il est évident de constater que la logistique s’est montrée comme l’actif immobilier le plus résiliant pendant la crise sanitaire. Depuis cette crise, les investisseurs institutionnels ont tendance à se tourner de plus en plus vers cette classe d’actifs parce qu’ils se rendent compte qu’elle a une vraie valeur et une vraie légitimité.

Finalement, depuis la crise, on parle de plus en plus de réindustrialisation et de relocalisation en France. Si cela se concrétise, le rôle de la logistique sera encore plus renforcé étant donné que les besoins de stockage, d’entrepôts et d’optimisation des réseaux de distribution vont augmenter. La logistique jouera ainsi un rôle majeur dans les évolutions futures des outils de production et de relocalisation.


Investir dans l’immobilier logistique grâce à la SCPI ActivImmo


Investir dans l’immobilier logistique est particulièrement intéressant au regard du potentiel du e-commerce et de la transformation du modèle de la grande distribution. Mais jusqu’à présent, investir dans un actif de logistique nécessite des dizaines de millions d’euros et seuls les plus fortunés pouvaient se le permettre. Aujourd’hui, ce marché prisé s’ouvre aux particuliers grâce aux parts de SCPI. Investir dans une SCPI Logistique vous permet ainsi de devenir copropriétaire d’un parc immobilier logistique diversifié et géré par un professionnel du secteur. On peut par exemple citer la SCPI Activimmo spécialisée sur les entrepôts de logistique urbaine.


La stratégie de la SCPI Activimmo consiste à investir entre 70 % et 100 % de son patrimoine dans des locaux d’activités et des immeubles logistiques (bâtiments d’activités, entrepôts logistiques et logistique urbaine) en anticipant l’évolution des modes de consommation et le développement du e-commerce qui impliquent de nouvelles logiques de distribution. D’un point de vue géographique, la SCPI Activimmo ambitionne d’être une SCPI européenne investissant à la fois en France, mais également au sein des grandes métropoles européennes. Le choix d’Alderan de se spécialiser en immobilier logistique et en locaux d’activités découle enfin du fait que ces actifs supportent un coût d’entretien globalement modéré, inférieur notamment à celui des bureaux, ce qui conduit mécaniquement à augmenter la rentabilité de ce type d’investissement. Avec un taux de distribution de 6,05%, et un taux d’occupation financier à 99%, la SCPI a remporté le prix de la meilleure SCPI spécialisée à capital variable. Ses liquidités lui permettent de gérer un parc immobilier déjà fourni, avec 20 actifs détenus en France ainsi que 30 locataires.


Le risque de commercialisation existe tout de même, du fait de la nature même du bien, “4 tôles, un toit et des quais pour décharger”, résume Paul Bourdois, expert en SCPI. Il peut donc y avoir un problème de fidélisation, et un pouvoir de pression du locataire, qui pourrait par exemple tenter de négocier un loyer minoré en menaçant le propriétaire de ne pas renouveler son bail, étant donné que les locaux sont pour ainsi dire interchangeables.


Alors n’hésitez pas à contacter notre cabinet Co-Invest pour vous aider et vous accompagner à trouver la SCPI qui vous convient !


Source : capital.fr ; alderan.fr ; centraledesscpi.com ; mecalux.fr