L'intérêt des produits structurés au sein d'un PER individuel

Dans un contexte de marché incertain, les produits structurés peuvent apparaître comme une solution intéressante. Pourquoi est-il intéressant de l’insérer au sein d’un PER individuel ?



Qu’est-ce qu’un PERIN ?

Depuis le 1er octobre 2019, le Plan d’épargne retraite individuel, aussi appelé PERin, a été mis en place dans le cadre de la réforme de l’épargne retraite prévue par la loi PACTE. La loi PACTE a pour objectif d’unifier et d’harmoniser les règles pour l’épargne retraite individuelle en offrant notamment plus de souplesse aux épargnants.


Le PERin, est une enveloppe d’épargne de long terme, qui permet d'économiser pendant la vie active pour obtenir, à partir de l'âge de la retraite, un capital et/ou une rente. Ce Plan est donc accessible à toute personne (particulier ou travailleur indépendant) souhaitant se constituer une épargne en vue de sa retraite. Il va permettre la constitution d’un complément de retraite par capitalisation et a pour vocation de remplacer les produits d’épargne retraite individuels existants : le Perp et le contrat Madelin.


L’avantage majeur de ce nouveau contrat est que, à partir du départ en retraite, il laisse le choix de sortir en rente (comme les Perp et Madelin existants) c’est-à-dire une somme d’argent fixée à l'avance et versée périodiquement (mensuellement, trimestriellement, annuellement) au souscripteur / assuré. Il permet aussi une sortie en capital, voire de mixer ces deux modes de sortie. Le PERin est donc liquide à compter de la liquidation de ce dernier. Il existe toutefois des possibilités de sortie anticipée comme lors de l’achat d’une résidence principale. Les accidents de la vie permettent également une sortie prématurée.


Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

Une alternative à des placements financiers traditionnels (actions, obligations…), les produits structurés constituent une classe d’actifs à part entière. Souvent proposées dans le cadre de des enveloppes fiscales de l'assurance-vie, du compte-titres ou du PERin et ce pendant une période déterminée à l’avance, toutes les offres de fonds structurés ont pour objectif de restituer, à une date donnée, la mise de départ, majorée d'une performance conditionnée par l'évolution d'un indice boursier ou d’un titre vif.


Ces produits complexes sont émis par une banque ou une compagnie d’assurance et mettent en portefeuille plusieurs actifs financiers dont la performance dépend d’un sous-jacent (par exemple le CAC 40). Le rendement du produit est défini selon une formule mathématique connue lors de la souscription. C’est une formule alliant la protection du capital ou d’une partie du capital (les produits structurés proposent généralement une barrière en protection du capital si le sous-jacent baisse dans une certaine limite) et une partie recherche de performance, permettant ainsi la mise en œuvre d’une stratégie d’investissement prédéfinie. Leur sécurité dépend du profil rendement/risque choisi initialement.


Un produit structuré dispose de caractéristiques bien précises :

  • C’est un titre de créance, émis par une banque, dont le rendement dépend des fluctuations de la valeur d’un actif sous-jacent

  • Ce sous-jacent peut être un indice de marché (CAC 40, Eurostoxx 50...), un titre vif (action, obligation,...), un panier d’indices ou de titres

  • Sa durée de vie est limitée dans le temps (de quelques trimestres à plusieurs années)

  • A l’échéance, selon la formule de remboursement du produit, l’investisseur pourra : récupérer son capital initial majoré d’un gain ; subir une perte partielle ou totale de son capital

Les avantages d’un produit structuré dans un PERIN

A l’inverse d’un investissement classique sur les marchés boursiers, le produit structuré vous permet de connaître les principaux paramètres de l’opération : perspective de gain (fixée à l’avance), conditions de garantie de l’épargne, durée maximale.


Un autre avantage d’insérer un produit structuré dans un PERIN est que comme les sommes sont bloquées jusqu’à la retraite, ou l’achat d’une résidence principale, il n’est pas contraignant d’y insérer des produits bloqués pendant un certain temps, comme c’est le cas avec un produit structuré.


De plus, insérer un produit structuré dans un PER individuel permet de disposer d’un effet de levier fiscal. En effet, en fonction de votre tranche marginale d’imposition, entre 11 et 45% des fonds investis sont financer par votre impôt.



Autre atout, et non des moindres, un produit structuré vous permet d’investir sur les marchés financiers sans être complètement exposé au risque de perte en capital. Selon le mécanisme retenu, il peut permettre de préserver le capital investi même en cas de baisse des marchés et/ou de l’indice sous-jacent du produit. Dans certains cas, il est même possible de générer un gain en cas de baisse.


En contrepartie de cette protection, la performance sera plafonnée. Par exemple, si l’indice sous-jacent grimpe de 10 % sur un an mais que la formule du produit prévoit un gain de 5 % par an, le rendement pour l’épargnant sera plafonné à 5 %. Il n’aura donc pas complètement bénéficié de la progression du sous-jacent. A l’inverse, si l’indice n’a gagné que 3 % sur la période mais que le mécanisme prévoit de générer un rendement de 5 % en cas d’évolution positive, l’épargnant aura surperformé le marché avec son produit structuré.



Source : placement.meilleurtaux.com ; patrimea.com ; service-public.fr ; bienprévoir.fr ; net-investissement.fr