• CO-INVEST

Crypto monnaies, une nouvelle manière d’investir ?

Crypto monnaies, Blockchain, ou encore Bitcoin sont devenus des termes du langage courant. Mais qu'est ce qu'ils représentent réellement ? Sont-ils une menace pour les monnaies classiques ? Doit-on les insérer dans les portefeuilles de demain ?



Qu’est-ce qu’une crypto monnaie ?


La crypto monnaie est une monnaie numérique, possédant un système de paiement de pair à pair. On la caractérise de monnaie virtuelle, car il y a une absence de support physique :ni pièces, ni billets, ni chèque, ni carte bancaire. Les crypto monnaies ne sont pas reliées à un pays, ne sont pas indexées sur le cours de l’or ni sur celle des devises classiques et finalement ne sont régulées par aucun organe central ou institution financière. Elles permettent en fait d'échanger de l'argent en ligne sans passer par les canaux traditionnels : elles assurent à leurs utilisateurs de pouvoir effectuer des transactions en toute sécurité et en toute transparence avec la communauté. Ceci est possible grâce à la technologie Blockchain, qui garantit l’authenticité des différentes crypto monnaies, grâce à l’aide de personnes, appelées « mineur », qui vont miner les crypto monnaies, c’est-à-dire valider et confirmer les transactions réalisées.


Et la Blockchain, c’est quoi ?


Satoshi Nakamoto, pseudonyme utilisé par la ou les personnes ayant développé la cryptomonnaie Bitcoin, publie le 31 octobre 2008 le Livre Blanc : « Bitcoin : A peer-to-peerElectronic Cash System », où il explique les fondamentaux théoriques de la technologie Blockchain.


Selon la définition officielle de la BPI, la Blockchain est une base de données transactionnelle distribuée, comparable à un grand livre dans lequel chaque nouvelle transaction est écrite à la suite des autres, sans avoir la possibilité d’effacer ces dernières.

Plus concrètement, le journal Les Échos a très bien expliqué son fonctionnement dans un de ses articles : « Prenez une base de données. Autorisez n’importe qui à effectuer des changements dans cette base de données, à la seule condition de se déclarer « membre ». Mettez en place une procédure de contrôle très longue et très complexe qui doit être opérée à chaque fois qu’un certain nombre (« bloc ») de changements est demandé. Cette procédure est effectuée non pas par un contrôleur unique, mais par tous les « membres » volontaires. Une fois validé, le « bloc » de changements est daté et ajouté aux autres dans le registre. Enfin, autorisez la lecture du registre à tout le monde, et vous avez une base de données en chaîne de blocs. »


Nous vous conseillons également de regarder ce talk pédagogique TEDx très instructif, où Claire BALVA nous explique les enjeux de la Blockchain et en quoi elle a le potentiel de changer de manière structurelle nos rapports en société.


Les principales crypto monnaies


On compte aujourd’hui environ 3000 crypto monnaies, bien que ce chiffre soit difficile à calculer, car en réalité, aucun site ne les recense toutes. Le Bitcoin, l'Ethereum et le Ripple figurent parmi les plus populaires, et sont, à ce jour, les plus tradées au monde. Ce sont également elles qui affichent les plus grandes capitalisations boursières. Le Bitcoin est considéré comme la référence en termes de crypto monnaies, mais a comme défaut d’avoir une vitesse de transaction assez lente. L’Ethereum est le principal challenger du Bitcoin, mais également la crypto la plus utilisée. Finalement, le Ripple va proposer avant tout ses services aux institutionnels afin d’effectuer des paiement rapides et internationaux, ce qui lui confère une très grosse importance.

Pourquoi les crypto monnaies rencontrent-elles un si gros succès ?


2020 aura été l’année de tous les records pour les crypto monnaies, qui sont de plus en plus considérées comme une valeur refuge en temps de crise. En effet, avec la pandémie actuelle du coronavirus, "les investisseurs ont cherché des alternatives aux investissements classiques que sont la bourse, les actions, les valeurs des entreprises" affirme Christopher Dembik, chef économiste chez Saxo Bank. Le seuil des 50 000 dollars a d’ailleurs été atteint par le bitcoin le 16 février 2021 !


Le bitcoin et beaucoup d’autres crypto monnaies sont aujourd’hui considéré comme une monnaie, mais aussi un réel moyen de paiement. En effet, elles respectent toutes les propriétés du moyen de paiement et de la réserve de valeur : non-périssable, identifiable, difficile à contrefaire, facile à transporter, facile à stocker, fongible et divisible. De plus en plus d’entreprises acceptent ce nouveau moyen de paiement. On peut par exemple penser à UNICEF qui a ouvert un fonds en décembre 2019, pour accepter des dons en Bitcoin et Ethereum. Pour pouvoir payer avec ce nouveau moyen, il vous suffit de vous munir de votre clé publique, et de votre clé privée. La clé publique est faite de 34 caractères alphanumériques commençant par « 1 » ou « 3 », comme par exemple 14EfZqWP3hjkP4PMqbsFGTvkSuP4fgNJsC. La clé privée, elle, fait office de portefeuille électronique, et est anonyme. Elle est composée de 51 caractères alphanumériques commençant par le chiffre 5. Nous vous conseillons de noter ces codes sur un papier et de ne surtout pas le perdre, au risque de perdre toutes vos sommes en un instant !


Et finalement, comment investir dans une crypto monnaie ?


Selon le site BusinessInsider, « En France, seuls sept acteurs sont agréés par l'Autorité des marchés financiers, qui a dressé une liste blanche des prestataires de services en actifs numériques (PSAN). Le premier à avoir obtenu l'agrément, en mars 2020, est le courtier Coinhouse. Cet acteur clé de référence dans l'Hexagone, accompagne et conseille ses clients. Le courtier prélève en échange d'importants frais. Quel que soit l'intermédiaire, il est possible d'acheter seulement une toute petite fraction d'un bitcoin, ce qui évite de devoir débourser 50 000 dollars (41 531 euros), le prix d'une unité de la monnaie numérique au 16 février. »


Il existe beaucoup d’arnaques dans ce domaine, alors si l’idée vous vient d’investir en crypto monnaies, nous vous conseillons de vous référencer à la liste noire de l’AMF, qui met en garde les particuliers des sociétés et sites non autorisés. Un signal d’alerte, peut par exemple être la promesse de rendements très élevés, et ce, sans risque.


L'avenir des crypto monnaies semble ainsi très prometteur, bien que le risque d'éclatement d'une bulle existe toujours. Il faut être conscient que vous pouvez beaucoup gagner, mais aussi beaucoup perdre. Il faut donc toujours être prêt à prendre le risque de perdre l’entièreté de la somme que vous avez investie au début !



Source : gouvernance.news ; cafedelabourse.com ; courscryptomonnaies.com ; businessinsider.fr ; amf-france.org